Art de vivre

Le gîte et le couvert

Vous traversez Lille, en touriste ou pour affaires ? Vous trouverez ici un hébergement de qualité qui va de l'hôtellerie internationale à l'accueil traditionnel . Avec plus de 100 hôtels regroupant près de 6000 chambres dont 1384 trois étoiles et 268 quatre étoiles implantés sur Lille et sa Métropole, la capitale des Flandres vous permet de passer un agréable séjour.

Pour goûter aux plaisirs de la table et de la convivialité lilloise, des centaines d'établissements allant de la brasserie au restaurant haut de gamme vous attendent pour y déguster les spécialités flamandes : hochepot, carbonade, Vieux Lille, bière, genièvre etc...

La gastronomie tient une place importante dans notre région et quelques grandes tables y ont fait leur renommée. Citons en quelques unes:
- Le Restaurant de Paris, propose des gibiers raffinés.
- L'Huitrière ouverte depuis 1928, magnifique poissonnerie art-déco est une véritable institution lilloise célèbre pour sa cuisine gastronomique à base de poissons et fruits de mer.
- Mais aussi La Laiterie à Lambersart, ou encore les Hauts de Barbieux à Roubaix.



Lille gourmande !

Parmi les spécialités les plus fameuses de la cuisine flamande, n'oubliez pas de goûter :

Les Entrées
- la soupe flamande

Les Poissons
- la carbonade de poissons: poissons bière et oignons
- le Waterzoï: soupe de poissons flamande

Les Viandes
- le potjevleesch: "viande au pot", terrine de viandes blanches en gelée
- la carbonade flamande: boeuf mijoté dans la bière et les oignons
- le hochepot à la flamande: pot-au-feu lent et succulent
- le lapin aux pruneaux: la cuisine flamande propose de nombreuses alliances sucré-salé

Les Desserts
- la tarte au sucre ("cheul tarte au chuc !")
- les crèpes à la bière ("Couquebaques de ch'Nord")
- le pain perdu: l'art d'utiliser les restes de pain

Pour accompagner, vous pouvez déguster (avec modération):
- les bières: blanche, gueuze ou Trois-Monts; pour n'en citer que quelques unes...
- le genièvre: alcool fort issu des distilleries de Loos et de Wambrechies



Le pays des fromages forts !

En France, en 1900, il était consommé 3 kilos de fromage par an et par habitant, 8 kilos en 1950 et 24 en 1995. Les plus grands amateurs se trouvent dans le Nord Pas-de-Calais et en Rhône-Alpes avec 30 kilos par an et par habitant.

Il y a dix ans, le Nord Pas-de-Calais produisait 5 % des fromages français. Aujourd'hui la production ne représente plus qu'1,5 % . Affaiblis par la guerre commerciale menée par les industriels et les normes draconiennes imposées par les réglementations européennes, beaucoup de petits fromagers ont été contraints d'abandonner leur production locale.

- le Maroilles (le plus connu)
- le Mont des Cats (issu de la trappe Sainte-Marie-du-Mont)
- la mimolette (dite Boule de Lille)
- la boulette  d'Avesne (l'art d'accomoder les restes)

Quelques recettes à base de Maroilles
- la tourte au Maroilles
- la raclette au Maroilles
- le gratin au Maroilles
- la pizza au Maroilles
- la goyère au Maroilles




Biloute, Parole de Ch'ti

haut de page 
 

© Mentions légales Vivre à Lille, un guide pour mieux connaître Lille et sa métropole
courriel : webmaster@vivrealille.com - internet : www.vivrealille.com